« Le Daim » de Quentin Dupieux

Le Daim Affiche Cinéma Originale (Format 53 x 40 cm Pliée) Quentin Dupieux  Jean Dujardin Adèle Haenel 2019: Amazon.fr: Cuisine & Maison

3/5

Synopsis

Georges, la quarantaine, quitte du jour au lendemain sa femme et son travail pour s’offrir le blouson de ses rêves : Une veste en daim à franges. Le vendeur lui cède avec un caméscope numérique. Très fier du nouveau style que lui confère cet achat, Georges prend une chambre d’hôtel dans une station des Pyrénées. Il y fait la connaissance de Denise, serveuse cinéphile, et lui fait croire qu’il est réalisateur en repérage pour un tournage à venir. C’est là que l’homme développe une obsession pour son blouson…

Critique

Réputé pour avoir réalisé « Steak », il faut croire que Quentin Dupieux n’est toujours pas sorti de son lit pour nous avoir pondu « Le Daim ». Telle une mauvaise blague ou un lendemain de soirée pas très glorieux, ce film atypique n’est autre qu’une fable d’épouvante qui surfe sur l’histoire d’un roi solitaire en manque de divertissement.

Le Daim by Quentin Dupieux - Jean Dujardin & Adèle Haenel Critique film

Georges est un personnage mystérieux dont personne ne connait grand chose : Chacun sait qu’il n’est pas du coin dans lequel il vient d’arriver, qu’il a un caméscope et qu’il écoute du Joe Dassin. Venu chercher une veste en daim, il va s’emparer d’une frénésie absolue pour ce manteau, au point d’en compter les franges.

A travers cette matière issue d’un animal mort, il revit et trouve un sens à son quotidien. Alors, même si cela n’est qu’un vêtement, Georges se cache derrière quelque chose de macabre et s’enfonce dans une image de lui-même qu’il s’imagine et ne reflète éminemment pas la réalité.

Cinéphilion-Critique-Le-Daim-Jean-Dujardin-Quentin-Dupieux-déjà-culte

Ecrit comme l’autoportrait évolutif d’un psychopathe, « Le Daim » relate le glissement psychologique d’un personnage qui vrille dans son propre délire. Bien qu’il n’y ait pas de limite à l’absurde, le scénario navigue entre psychose et burlesque jusqu’à son apologie ultime : Un massacre où le ridicule initial bascule dans une folie extrême.

Dans un personnage en quête de sens, Jean Dujardin ne donne malheureusement pas assez l’intensité et la noirceur voulues à son personnage. Nombreux seront les adulateurs de l’acteur qui se contenteront uniquement de sa présence, puisqu’il impose sa pâte et finalement, sauve le film par sa dérision légendaire.

La veste Le Daim - Dujardin tueur en contrechamp - Quentin Dupieux Thriller dérangé Jean Dujardin

Là où précisément « Le Daim » ne parvient pas à convaincre, c’est bien sur l’aspect « épouvante » tant désiré sur le papier. Si la conjugaison de la dinguerie et de la violence était tant souhaitée, il aurait fallu maintenir et assumer jusqu’au bout cette jonction, à l’image d’un Tarantino. Or, le fantasque nous perd par sa monotonie constante et le métrage finit par devenir un cas d’école dans la catégorie des petits ratés du cinéma.

Lors de sa première projection à l’ouverture du Festival de Cannes 2019, nombreuses sont les critiques ayant déclarées le film comme étant « drôle, « trash » ou encore « atypique ». Ces déclarations successives se sont montrées difficile à identifier lors du visionnage à grande échelle car le ligne entre l’humour et la démence n’est franchement pas claire.

Le Daim Quentin Dupieux Jean Dujardin Critique Cinéphilion déjà-culte

Comédie ratée ou thriller incompris, on retiendra tout de même que « Le Daim » possède SA phrase culte déjà inscrite dans l’esprit collectif : « C’est un style de malade ! » Puis qui sait… Peut-être qu’avec le temps, fera-t-il un jour parti de ces navets devenus cultes ?

Bilan
« Le Daim », un film trop hors norme pour sauver sa peau ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s