« Grand Froid » de Gérard Pautonnier

2,5/5


Synopsis

Dans une petite ville perdue au milieu de nulle part, le commerce de pompes funèbres d’Edmond Zweck bat de l’aile.  La société compte deux employés, Georges et Eddy. Un beau matin, un mort pointe son nez. A la recherche du cimetière qui s’avère introuvable, le convoi funéraire s’égare et le voyage tourne au fiasco.

Critique

Dans l’attente de « L’étourdissement », Gérard Pautonnier sort « Grand Froid ». Un premier film pour le réalisateur qui y impose sa pâte entre cynisme et humour noir, et un casting avec lequel il va falloir se familiariser.

« Grand froid », c’est une comédie noire dont l’habile contraste allie le thème macabre qu’est la mort à celui d’un paysage très esthétique, enneigé et hivernale, avec une dominante visuelle de blanc.

Malgré de nombreuses lenteurs notamment dû à une ambiance volontairement singulière, les péripéties se construisent sur un degré de plus en plus imaginatif. Le sujet central du film se joue ainsi de lui-même et entre en confusion avec son opposition frontale : La vie.

Le voyage en direction de l’enterrement ne se passant pas comme prévu, une césure va s’étendre entre deux groupes de protagonistes et deux situations différentes. A partir de là, le duo Arthur Dupont et Jean-Pierre Bacri s’impose avec tel talent qu’il en crée une épuration par défaut des autres personnages.
L’un travaillant avec la mort alors qu’il adore la vie, l’autre ne cherchant qu’à remplir sagement ses missions, l’artifice des protagonistes est succulent et amène leurs scènes à dominer grandement le métrage.

Plus sympathique que cynique, le film bénéficie d’une bonne inspiration. Quelques moments pépites mais en entretenant un environnement ordinaire pour y saupoudrer des événements extraordinaires, l’ambiance a part moment du mal à se décongeler de son prémisse de départ. Le casting non hétéroclite, Arthur Dupont mis à part, et une fin expéditive n’aide malheureusement pas à enterrer ces défauts.

Bilan
Sympathique sans être magnifique, « Grand Froid » est étrangement drôle mais sage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s