« Life : Origine Inconnue » de Daniel Espinosa

3,5/5


Synopsis

A bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente  que ce qu’ils pensaient…

Critique

Ses films étant généralement des petits événements au moment des vacances de Pâques, Daniel Espinosa revient avec « Life : Origine inconnue ». Le réalisateur suédois étant réputé pour ses surprises, il prouve une nouvelle fois ses talents en virant de la science-fiction à un thriller horrifique attelant.

Il faut avouer que le quart d’heure introductif du film est très compliqué, d’autant plus pour les sceptiques du genre : Exploration de l’espace, vocabulaire spécifique, les clichés empestent le « déjà vu » stéréotypé de la science-fiction. La succession de ces éléments en est même par moment somnolant.

Fort heureusement, ces premiers a priori basculent en UNE seconde ! Cette impression d’ennui déjà bien installée dans nos esprits se voit fracassé par cette scène clé qu’est le réveil de la cellule extraterrestre. Pas de crescendo, ni d’attentes prédisposées, l’embargo du scénario est jeté comme un embrasement maîtrisé aussi saisissant que surprenant.

Les enchaînements sont comme des chocs inattendus où la barrière de la science-fiction finit par franchir celle de l’épouvante. En effet, le monstre se nourrissant des humains, cette traque spatiale se voit calquée des plus grands films d’horreur tel que « Massacre à la Tronçonneuse » à titre d’exemple, où un groupe d’êtres diminue par élimination. C’est exactement sur ce point que « Life : Origine Inconnue » relève du génie puisque ce scénario pourtant incontestable est contextualisé dans l’Espace.

Toute en précisant cette évidence sur un casting hétéroclite et talentueux au sommet, le final explose dans une surprise perverse et dérangeante qui ne peut de toute façon que nous satisfaire tellement l’issue sort des pseudo-codes habituels. Un coup de maître !

Bilan
« Life : Origine Inconnue » fait revivre avec ingéniosité les codes incontournables de l’horreur. Magnifique élaboration.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s