« Alibi.com » de Philippe Lacheau

alibi-com-cinephilion-film-critique-baby-sitting

4/5


Synopsis

Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec augustin son associé, et Mehdi son nouvel employé, ils élaborent stratagèmes et mises en scènes imparables pour couvrir leur clients. Mais la rencontre de Flo va compliquer la vie du jeune entrepreneur qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérar, le père de Flo, est aussi un de ses clients…

Critique

« Alibi.com » signe le retour de Philippe Lacheau dans une nouvelle comédie avec exactement la même recette que ses succès précédents mais peu importe, ça cartonne encore et toujours…

alibi-com-cinephilion-critique

Le concept est superbement pensé : Une start-up qui cartonne du tonnerre propose d’enrailler vos problèmes dans l’invention de supercheries mensongères. Amusant au départ, l’idée laisse tout de même perplexe après réflexion quant à l’apologie de la tromperie et du faux-semblant dans notre société. L’oeuvre n’est-elle qu’une ironie extrême de notre civilisation ? Ne jamais dire la vérité est-il parfois plus sage ? Ou bien faut-il se contenter d’un bonheur personnel sans penser aux conséquences de nos actes ? Voilà les questionnements approfondis auxquels résultent cette comédie mais rassurez-vous, la morale se veut honnête… Quoi que. Vous en jugerez par vous-même sur les trois dernières secondes du film.

A bas la sévérité, « Alibi.com » offre une multitude d’apparitions très organisées permettant de nous présenter les contextes et les situations dans lesquels agit la société. C’est ainsi que nous retrouvons Norman avec un petit faible pour les couguars, une Michèle Laroque infidèle, un Joey Starr gay, Vincent Desagnat, Kad Merad, ect… Et encore bien d’autres. Aussi, la confrontation entre le couple et les beaux-parents offre un panel ultra-générationnel qui permet de toucher tout type de public de manière intelligente afin de clairement qualifier le long-métrage de comédie populaire et familiale.

alibi-com-nathalie-baye-didier-bourdon

Les péripéties et les actions, quant à elle, s’enchaînent sans pour autant réellement innover face aux précédents « Baby-Sitting ». La même pâte y est : Quelques scènes d’actions, beaucoup d’humour, une dose de sexe et de temps en temps un animal égaré tel un zèbre, un chien ou un chat, Philippe Lacheau continue d’explorer ses fondamentaux dans un « déjà vu » avec de nouvelles idées qui fonctionnent malgré tout. Ainsi, il n’y a pas vraiment d’énormes surprises mais quoi qu’on en dise, personne ne s’en lasse pour autant.

Bilan
Sagement réussi, franchement agréable, la comédie est bien au-dessus de ce que peuvent nous servir les concurrences américaines. Cependant, attention la prochaine fois à ne pas toujours recaser la même soupe…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s