« The Nice Guys » de Shane Black

Afficher l'image d'origine

3/5


Synopsis

Dans les années 70 dans les quartiers de Los Angeles, deux détectives privés enquêtent sur le soit disant suicide d’une star du porno. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités politiques et cinématographiques.

the-nice-guys-critique

Critique

Contextualisé dans les années 70, la crainte manifestée était de tomber dans une caricature kitsch des personnages, du décor et d’une comédie grotesque. Nos doutes se dissipent bien rapidement et laissent place à une intrigue pas toujours cohérente mais très prenante. Le duo Crowe / Gosling est savoureux et les instants de rigolade sont tellement bien dosés qu’on ne tombe pas dans le grotesque ni dans la vulgarité. Parfois trash, Shane Black réécrit une nouvelle version  de « Kiss Kiss Bang Bang » en 2005 avec un côté cocasse et décalé qu’on pourrait comparer à « La Chèvre » avec Pierre Richard. Un passage en milieu de film nous laisse penser que nous arrivons sur la fin du long-métrage mais le redémarrage de l’action est un cadeau que nous savourons d’autant plus !

Bilan
Un budy movie  original bien ficelé dont on sort tête vidé et sourire jusqu’au oreilles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s